22 ans d’existence et de belles histoires pour le consulat de Côte d’Ivoire basé à Seclin

Le Consulat de Côte d’Ivoire est la seule représentation étrangère se trouvant dans le Bassin Minier. Bernard Fontaine a installé le drapeau ivoirien sur son col en 1997 et occupe toujours le rôle de consul honoraire.

Bernard Fontaine reçoit plus de cinquante appels par jour de toute la France mais également de la Belgique. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

Il est devenu un signe d’espoir pour de nombreux ivoiriens en difficulté. Bernard Fontaine reste modeste mais le consulat de Côte d’Ivoire à Seclin est devenu une réelle aide au niveau national et internationale. Pourtant, rien n’a préparé cet ancien chef d’entreprise à un rôle comme celui-ci. Juge pendant douze ans au tribunal de commerce de Lille, il se heurte aux problèmes que rencontre la population ivoirienne, obligée de se rendre à Paris pour ses demandes de papiers notamment.

Ce fabricant de lentilles de contact, également membre du Lions Club de Carvin, veut alors être un réel soutien pour ces populations détachées et il démissionne de son poste au tribunal avant de se retrouver candidat, malgré lui, pour un consulat honoraire dans le Nord de la France. Bénévole acharné, il est nommé consul honoraire -ne touchant aucune rémunération- en 1997 et commence à délivrer des visas, certificats de vie ou encore de célibat.

Malgré sa retraite prise en 2011, Bernard Fontaine n’a pas le temps de s’ennuyer, recevant plus de cinquante appels par jour de tout le pays mais également de la Belgique et dernièrement de l’Australie. « Installer une ambassade ou un consulat officiel, c’est cher pour les pays. Il faut des locaux décents, il y a des frais ». Le consulat honoraire devient alors une très bonne solution pour faciliter les relations entre la France et la Côte d’Ivoire. Il avoue s’y rendre deux à trois fois dans l’année à ses propres frais et a développé des projets humanitaires comme la création d’une cantine dans une école primaire de 230 élèves dans le pays présidé par Allassane Ouattara.

Rapidité, connaissance du terrain et passion, ces mots sont attribués au consulat honoraire de Côte d’Ivoire, né d’une découverte devenue une passion, ouvrant ainsi une belle fenêtre ouverte sur le monde dans le Bassin Minier.

Consulat honoraire de Côte d’Ivoire à Seclin, 34bis rue Roger Bouvry. Contactez le consulat au 03.20.90.32.86 et n’hésitez pas à consulter le site internet de la structure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *