32 leds pour le sport et le plaisir dispersées sur le mur digital de Mickaël Griffon

C’est un mur qui commence à se montrer de plus en plus dans le Bassin Minier, ne passant pas inaperçu. Par l’intermédiaire de Digi-Sports Game Wall 62, Mickaël Griffon propose douze programmes de jeu pour les petits et les grands lors d’événements festifs ou professionnels.

Mickaël Griffon a eu l’occasion de poser son concept aussi bien dans la tribune famille du Stade Bollaert que dans des EHPAD. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

« C’est pour tout le monde ! » sourit Mickaël Griffon. Que ce soit pour jouer en famille ou s’exercer solo, le Digi-Sports Game Wall s’adapte à toutes les situations. Ce mur digital est composé de trente-deux leds proposant douze programmes destinés à tester sa précision ou encore se détendre avec des jeux tactiles et colorés. L’ancien militaire exporte cette idée dans le Pas-de-Calais et a délocalisé son divertissant mur dans des magasins Decathlon ou encore au Kinepolis de Lomme dans le cadre de la promotion de La Reine des Neiges 2.

Parmi les exercices proposés, celui d’éteindre les lumières avec ses mains ou encore d’éliminer les leds dans le cadre d’une partie de tennis, de hockey ou même de golf sans oublier des jeux de mémoire pour faire travailler ses méninges. Et encore, les meilleurs jeux ne sont pas encore configurés.

Tout est possible, Mickaël Griffon parlant de « possibilités infinies » pour son produit, le responsable étant appelé par des entreprises pour renforcer les liens d’un groupe de salariés ou même pour promouvoir des événements spéciaux. Prochainement, il sera dans les salons de l’Hotel du Louvre-Lens pour fêter l’anniversaire du site, le 28 novembre, ou encore le Picwic de Lomme le 30 novembre. Allez-vous succomber à la tentation d’essayer ce mur infernal ?

Suivez l’actualité de Digi-Sports Game Wall 62 sur sa page Facebook officielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *