Destination Eurovision, un véritable virage pour les fans français du concours.

Benoît Blaszczyk, secrétaire d’Eurofans, le fan club français de l’Eurovision, était invité sur RBM aujourd’hui pour parler de Destination Eurovision. 18 artistes vont s’affronter pour avoir la chance de représenter la France à l’Eurovision 2018.

C’est un changement plutôt radical. Ces dernières années, le candidat français pour le célèbre concours était souvent choisi lors d’une sélection interne. Mais pour le concours 2018, la donne change avec l’organisation de deux demi-finales (les 13 et 20 janvier) et d’une finale (le 27 janvier) en direct. Au centre de la scène, dix-huit artistes qui tenteront de convaincre un jury français, composé de Christophe Willem, Isabelle Boulay et d’Amir, et un jury international. Pour la finale, ils ne seront plus que huit et ils devront convaincre le jury international mais aussi les téléspectateurs qui pourront voter.

Pour Benoît Blaszczyk, l’organisation de cette présélection fait vraiment du bien car elle était attendue depuis longtemps par les fans français de l’Eurovision. Le secrétaire salue la production de l’événement, le soin apporté par France 2 et ces deux concerts qu’il considère comme des Mini-Eurovision. Pour lui, Destination Eurovision peut révéler des talents et lancer des carrières, rappelant que la participation d’Amir à l’eurovision 2016 avait été soutenue de manière importante par le public français et les radios. Le programme ravira tout le monde pour Benoît car il proposera aussi bien des valses que des musiques plus punchy sans oublier de belles surprises.

Destination Eurovision, les 13,20 et 27 janvier en prime-time sur France 2. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *