Commedia fait rayonner la culture italienne sur Carvin

Depuis 2002, l’association franco-italienne Commedia hisse son drapeau tricolore vert-blanc-rouge sur Carvin. D’abord mise en place pour préserver les bonnes relations entre la ville et Carvico, Commedia a développé des activités en lien avec la culture italienne. Elle regroupe aujourd’hui plus de 200 familles. 

Le président l’association Commedia Franck Rappa (à droite) accompagné par Guillaume Policante, membre du bureau.

Le Bassin Minier possède une communauté italienne assez importante. Franck Rappa affirme qu’elle est apparue d’abord dans les années 1920 puis à partir de 1946 avec le contrat charbon ; quand plusieurs italiens sont venus dans la région pour travailler dans les mines. L’Italie est très présente dans les Hauts-de-France mais également dans tout le pays. Guillaume Policante souligne l’influence des transalpins dans l’architecture, l’histoire ou encore le cinéma. 

L’association propose des sorties et des activités à ses membres et il n’est pas obligé d’avoir des origines italiennes pour y adhérer. Des soirées thématiques sont organisées tout comme des voyages, des visites de musées et il est même possible d’apprendre l’italien à travers une initiation. Et en plus, on vous promet que c’est plus facile que le français. Il existe même un mensuel, La Gazzetta di Commedia, qui récapitule toutes les dernières actions du groupe sans oublier de faire découvrir des personnages importants de la Botte. 

Franck Rappa précise qu’au départ, Commedia ne regroupait que dix familles alors qu’aujourd’hui, c’est plus de 200 familles qui participent à la vie de l’association. Elle a également permis la tenue des bonnes relations entre Carvin et la ville italienne de Carvico qui sont jumelées. Franck Rappa en profite pour saluer une autre association Amici, née dans les années 1960, qui a beaucoup fait pour la promotion de l’Italie à travers ses nombreuses antennes dans notre région. Le président espère que l’identité italienne sera préservée et que cette culture continuera de se transmettre de génération en génération. 

Si vous désirez plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter l’association par mail à fjm.rappa[at]sfr.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *