Le Sam Blues Festival de Méricourt commence ce soir à Givenchy-en-Gohelle

Le plus ancien festival de Blues au Nord de la France revient avec quatre concerts à Givenchy-en-Gohelle, Méricourt et Avion. Lancé en 1994, le Sam Blues Festival n’a pas le cafard et accueille des groupes réputés au niveau international pour l’édition 2018. 

La France et les États-Unis seront bien représentés ce soir et demain à Givenchy-en-Gohelle. Crédit photo : Tous droits réservés.

Le Blues a beau être un style musical représentant le mal-être ou le chagrin, il n’est pas méconnu dans le Bassin Minier. Dans les années 90, Alain Augustyniak a installé les cordes vibrantes et les textes pour voix chaude sur Méricourt. En 1992, l’association Sam Blues est lancée avec la volonté d’organiser des concerts dans le secteur. Après plusieurs ateliers organisés avec des figures importantes du blues, Augustyniak réfléchit à une grande manifestation mettant en avant les artistes locaux mais également internationaux ; l’idée accouche du Sam Blues Festival.

Le Blues a traversé le monde au moment de la ségrégation aux États-Unis, les populations afro-américaines n’avaient pas les mêmes droits que les blancs et étaient visées par une discrimination très prononcée. Inspirés par leurs origines africaines et également par leur quotidien, les premiers chanteurs expriment leurs problèmes et le racisme mais de façon détournée. Le blues va ensuite évoluer avec son temps, adoptant un style plus acoustique ou même électrique, s’imposant dans d’autres contrées notamment avec le Blues Boom en Grande-Bretagne dans les années 60. Aujourd’hui, on peut parler du blues comme d’une musique contemporaine selon Alain Augustyniak. 

Pour le festival de cette année, les concerts vont s’étaler sur trois villes : Méricourt, Givenchy-en-Gohelle et Avion. Ce soir, le Norman Jackson Band de Memphis sera la tête d’affiche avec Back to the Roots en première partie. Demain, le français Magic Buck, actuellement en tournée, passera aussi par la salle des fêtes de Givenchy avec l’américain Carlos Elliot Jr. La semaine prochaine, Jake Calypso sera à Avion avec Rosedale ; ce jeune groupe vient de sortir son album Wide Awake et en interprétera plusieurs extraits. L’Electric Blues Duo sera également à la Salle Louis Aragon mais aussi à l’Espace La Gare de Méricourt, le 17 novembre, avec Vincent & Quo et les néerlandais de Phil Bee’s Freedom. 

Pour plus d’information sur la programmation et les tarifs, n’hésitez pas à consulter la page Facebook du Sam Blues Festival

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *