À 20 ans, Maxime Pichon présente son premier spectacle, samedi à Billy-Montigny

Après avoir commencé la danse sur Méricourt, Maxime Pichon a agrandi sa scène sur tout le Bassin Minier. Le danseur et chorégraphe professionnel présente son premier spectacle, Wo-men, traitant de la femme-objet et de ses dérives.

Maxime Pichon se définit comme une personne féministe et luttant contre toutes les formes de discrimination. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

Maxime Pichon a commencé son histoire d’amour avec la danse à l’âge de huit ans, encadré par le Hip-Hop MerryCrew de Méricourt tenu par Rashead Amenzou. « Il m’a apporté tout ce qu’il avait à m’apporter pendant dix ans » confie le jeune homme de vingt ans. Cependant, Maxime a réussi à se forger son propre style et a grimpé rapidement les échelons. « Il faut oser, il faut y aller au culot sinon on a le temps d’attendre ».

Le méricourtois se passionne alors pour la danse à talon et commence à donner des cours qui se remplissent petit-à-petit. Maxime Pichon se définit comme « une personne féministe » et ne supporte pas les discriminations vis-à-vis des femmes ou d’autres populations. Son premier spectacle, Wo-men, est notamment tourné vers les femmes mal considérées ou reléguées au rang d’objet et dénonce les comportements machos.

L’artiste présente cette création finalisée après cinq mois de travail avec plusieurs danseurs et deux chanteurs. Parallèlement à cette production, un autre spectacle, assuré par les élèves des ateliers de danse urbaine de Billy-Montigny, sera présenté au public pour découvrir les talents de demain. Ces activités ont été proposées par l’association Culture Pop.

La confiance est le maître-mot de Maxime Pichon, développant un rapport de proximité avec sa troupe mais également avec ses élèves pour mieux les aider à s’évader. Un deuxième spectacle est en cours de préparation et l’homosexualité pourrait être le sujet central. L’ancien danseur d’Amenzou n’a pas fini de faire glisser ses pas sur le parquet tout comme son stylo sur le papier.

Wo-Men, samedi 21 décembre 2019, espace culturel Léon-Delfosse de Billy-Montigny, 15h00. Gratuit sur réservation auprès du PIJ de Billy-Montigny.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *