Avec ses 350 licenciés, le HBC Bully-les-Mines veut continuer à grandir et à toucher les étoiles

Arrivé l’année dernière au poste de président de Bully-les-Mines, Guillaume Laurent n’est pas un nom inconnu dans le milieu du handball. L’ancien joueur des Carabiniers de Billy-Montigny peut compter sur une belle équipe de bénévoles et réfléchit aux projets sur son bureau alors que son équipe féminine pourrait monter en troisième division française en fin de saison.

Dans la famille de Guillaume Laurent, tout le monde est tourné vers le club de handball de Bully-les-Mines. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

Guillaume Laurent en a fait du chemin sur les parquets du Bassin Minier et du pays. Après avoir pris sa première licence à l’âge de six ans, il ne lâche plus le ballon et passe notamment quinze saisons de sa carrière chez les Carabiniers de Billy-Montigny. Alors qu’il pense goûter au calme en intégrant les rangs du HBC Bully-les-Mines, il est de nouveau confronté au haut-niveau et reprend goût à la compétition. Petit à petit, il prend du gallon dans les coulisses et devient président en 2018. Aujourd’hui, Laurent est à la tête d’un club comprenant 350 licenciés, vingt équipes et une école de handball marchant très bien avec ses 90 enfants répertoriés.

Même si son vestiaire est composé en majorité de garçons, l’équipe féminine de Bully se démarque particulièrement avec une actuelle deuxième place en Nationale 2, la quatrième division française, et possède une chance de montée à la fin du championnat. Une situation inattendue de la part de la direction du club qui voulait se maintenir le plus rapidement possible à ce niveau au début de l’exercice 2018-2019. Surpris mais pas en manque d’initiatives, le président a déjà commencé à plancher sur plusieurs projets en cas d’arrivée en Nationale 1 pour sa section composée de très nombreuses joueuses formées au HBC. 

Ce samedi, Bully-les-Mines reçoit la meilleure attaque de sa poule à savoir Tourcoing (391 buts) mais les protégés de la salle Mauroy ne sont pas impressionnées, étant juste derrière au classement des buts inscrits sur la poule (381). De plus, elles voudront se réveiller après la défaite de la semaine dernière face à Beauvais (27-32), clôturant une belle série de victoires. Le début d’un nouvel enchaînement de succès jusqu’à la promotion ? Réponse samedi soir.

Bully-les-Mines / Tourcoing, samedi 2 mars 2019, 20h30, salle Mauroy de Bully-les-Mines, entrée gratuite. Pour suivre l’actualité du HBC, abonnez-vous à la page facebook officielle de l’association

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *