Chlorophylle Environnement fête ses trente années de combats et d’actions dans le Bassin Minier

L’histoire a commencé en haut d’un terril et se poursuit aujourd’hui au cœur du Parc Aquaterra ou dans les écoles du Bassin Minier. L’association Chlorophylle Environnement défend depuis trente ans la préservation du patrimoine naturel régional. Porté par son président Claude Fauqueur et plusieurs bénévoles, elle a traité 250 dossiers depuis sa création. 

Claude Fauqueur cite les dossiers de Métaleurop ou encore du mur Anti-bruit de l’A21 comme les plus marquants de l’histoire de Chlorophylle Environnement. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

Après trente ans d’existence, l’association Chlorophylle Environnement a une expérience importante dans le milieu de l’écologie et des combats pour la préservation de la nature. Tout a commencé avec la menace d’exploitation d’un terril à Carvin après la fin de l’aventure du charbon. Grâce à une pétition de 5 000 signature et la bataille engagée par Chlorophylle, les Houillères et l’État font machine arrière et le terril est sauvé. Son président Claude Fauqueur avoue que certains dossiers ont été plus compliqués que d’autres comme celui sur Metaleurop qui est encore d’actualité ou encore celui du mur anti-bruit de l’autoroute A21, relancé par l’association il y a plusieurs années. En ce moment, il se pose des questions sur les travaux du BHNS ; même s’il est pour le développement du réseau, il est vigilent à la signalétique et l’avancement du chantier.

En tout, 250 dossiers ont été traités par l’équipe de Fauqueur se battant notamment pour la transparence des entreprises qui s’installent dans le Bassin Minier. Le président a vu l’évolution des mentalités ; aujourd’hui, le dialogue est ouvert et les débats ont lieu avec les élus et les structures compétentes alors que dans les années 80 et 90, il était délicat de faire passer des messages et la question de l’environnement n’était pas aussi présente. La maison de l’environnement d’Aquaterra est devenue le terrain de jeux de l’association avec la mise en place d’ateliers et d’un jeu « Les Abeilles » pour sensibiliser les enfants et les adolescents à ces petites ailes. 

Le 23 septembre, Chlorophylle fêtera ses trente ans et même temps que les cinq ans d’Aquaterra. Une grande fête est annoncée avec l’ouverture d’un salon du bio et du bien-être, la présence de plusieurs animations, d’experts et d’agriculteurs qui expliqueront leur métier aux jeunes (pousses) et aux moins jeunes.

5 ans d’Aquaterra, Parc Aquaterra d’Hénin-Beaumont, dimanche 23 septembre 2018, de 10h à 18h. Entrée et animation sgratuites. Plus de renseignements sur le site internet de la Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *