Est-il vrai que le concours Miss France sera ouvert aux personnes transsexuelles ?

Les journaux ont tous repris l’information ! Dans une interview au journal Le Parisien, l’actuelle présidente de Miss France Sylvie Tellier dit « ne pas s’opposer à l’idée » et assure même que rien ne l’interdit dans le règlement du célèbre concours de beauté.

Les dernières déclarations de Sylvie Tellier s’opposent avec le règlement connu du concours Miss France. Photo d’illustration. Crédit photo : Skeeze / Pixabay

Toutefois, l’actuel règlement du concours Miss France n’est pas tout à fait de l’avis de sa présidente. Si on regarde les différents critères, outre être âgée de 18 à 24 ans ou mesurer plus d’un mètre soixante-dix, il est clairement stipulé que la candidate doit « être née de sexe féminin ». Et c’est là que se pose le problème.

Il faut rajouter à cela l’interdiction pour la candidate d’avoir eu recourt à la chirurgie plastique, ou du moins, à la chirurgie esthétique. Mais les choses semblent changer. Le magazine 20 minutes a titré la semaine dernière son article avec l’affirmative : « Les femmes trans peuvent concourir ». En effet, le règlement serait en cours de changement. Le prochain concours qui aura lieu le 14 décembre pourra ainsi voir des candidates trans dans leur rang.

On s’en doute, l’annonce n’est pas du goût de tout le monde. Et surtout pas de l’ancienne présidente et actuelle responsable du concours parallèle Miss Prestige national Geneviève de Fontenay. « Une Miss France ne peut pas être un homme qui a changé de sexe ! Ce n’est pas possible, c’est vraiment contre-nature » s’indigne-t-elle. « Mais le pire, c’est que les Français sont capables d’élire une transsexuelle vue l’évolution de notre société ! On est en train de tout détruire, il n’y a plus de règles, de dignité, que des horreurs et de la vulgarité partout ».

Plus large que cela, de nombreux internautes s’indignent surtout de ne pas placer les priorités aux bons endroits. Des candidates assurent avoir été recalées, jugées trop rondes, comme on avait pu l’entendre de la part d’Amandine Billoux, il y a quelques semaines en région Auvergne.

Retrouvez Benjamin Grischko dans L’œil de Ben, tous les mardis, de 9h à 10h sur RBM et rbm996.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *