La chaîne des Terrils rouvrira au public en juillet

L’association venant de fêter ses trente ans vient de vivre l’un des tournants de son histoire. Confrontée au confinement et à l’arrêt des activités, La Chaîne des Terrils a évolué en effectif réduit et reprend doucement. Les ateliers et l’accès au public seront possibles au début du mois de juillet normalement.

Le terril de Loos-en-Gohelle a retrouvé ses promeneurs dernièrement. Crédit photo : Autour du Louvre-Lens / Tous droits réservés

Protéger, valoriser et sensibiliser. Les trois objectifs sont gravés dans la roche du CPIE Chaîne des Terrils. L’association, basée non loin des terrils jumeaux de Loos-en-Gohelle, met en avant les terrils du Nord-Pas-de-Calais depuis trente ans. « Nous ne sommes pas gestionnaire mais utilisateur » confirme Hélène Decarnin, animatrice au sein du CPIE.

Cependant, cette dernière a été confrontée à l’arrêt des ateliers et des projets du fait de l’épidémie de Coronavirus, confinant le Bassin Minier pendant deux mois. L’association a évolué en effectif réduit avec seulement les naturalistes sur le terrain pour surveiller la faune et la flore locales. « La structure a été fermée. On vient de reprendre avec les gestes barrières et on fait les choses progressivement ».

Les activités et l’accueil du public reprendront au mois de juillet mais Hélène Decarnin a déjà reçu de nombreux coups de téléphone pour des réservations notamment de la part de centres de loisirs. Ce qui est sûr, c’est que pour participer aux ateliers, il faudra s’inscrire à l’avance et accepter d’être dans un groupe réduit.

Les groupes de curieux se sont enchaînés sur les terrils pendant le confinement alors que ce n’était pas autorisé. « Les terrils étaient un espace très prisé malgré les interdictions et on voyait beaucoup de monde ». Hélène Decarnin espère que cette envie de découverte va se prolonger pendant l’été et que les sentiers seront occupés par les voyageurs comme par les petits animaux. On espère également quelques gouttes d’eau sur les montagnes noires pour les rendre brillantes et apporter du réconfort à la verdure se développant de plus en plus.

Suivez l’actualité du Bassin Minier sur la page Facebook de RBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *