L’AS Jean-Zay de Lens s’incline en finale du championnat de France UNSS de futsal féminin

Elles avaient l’objectif de figurer dans les huit meilleures équipes de France. Finalement, les filles du collège Jean-Zay de Lens sont arrivées en finale du championnat de France UNSS de futsal, s’inclinant contre Nice (7-2). Une vraie fierté pour le duo Sandrine Dufour-Karen Tipret.

L’AS Jean-Zay a sa vignette Panini. Crédit photo : Sandrine Dufour / Collège Jean-Zay de Lens
debout, de gauche à droite : Amelle Bourriez, Killian Couvilliers (adjoint), Maëva Goune, Agathe Delangaigne, Laura Richard encadrés par Sandrine Dufour et Karen Tripet.
au premier-plan, de gauche à droite : Zelia Melin, Ibtissem Benabdelouhaed, Lorena Maratin, Eden Zolnierzyk, Enzo Petit (arbitre).

L’appétit est venu en mangeant pour les filles du collège Jean-Zay de Lens. « On espérait un quart de finale à la vue de nos dernières performances. Mais en voyant qu’on avançait au fur et à mesure, on s’est dit à chaque fois que c’était possible. Le mental, c’est l’atout principal de l’équipe » sourit Sandrine Dufour qui a accompagné ce groupe pendant toute la saison avec Karen Tripet.

Après une belle saison 2018-2019, Jean-Zay s’est qualifié pour les championnats de France UNSS de futsal chez les filles mais également chez les garçons. Sur Abbeville, le groupe mené par la capitaine Ibtissem Benabdelouhaed remporte ses deux premiers matchs de poule avant de se faire bousculer par Créteil lors de la troisième rencontre. « On est mené 3-1 et le match devient très intense et physique » se souvient Sandrine Dufour. Au final, les lensoises l’emportent 6-4 et se qualifient pour les quarts de finale puis pour les demis et enfin pour la finale face à Nice et son équipe composée de nombreuses joueuses du centre de formation de l’OGC.

Malheureusement l’écart est trop important entre les deux formations et Jean-Zay s’incline 7 buts à 2 malgré le doublé d’Amelle Bourriez. La jeune adolescente n’a pas laissé indifférent dans les tribunes tout comme Agathe Delangaigne nommée meilleure gardienne du championnat, la numéro 10 Zelia Melin s’est démarquée et Maëva Goune n’a été coupable d’aucune faute en défense. Ibtissem Benabdelouhaed a su faire le lien entre l’attaque et la défense tout en construisant un collectif solide. Sandrine Dufour tient à signaler que le groupe a tout donné et cette médaille d’argent est une récompense plus que méritée.

Les garçons arriveront-ils à faire mieux à Mende jusqu’à ce vendredi ? Les paris sont ouverts. En tout cas pour la saison prochaine, l’encadrement lensois de l’équipe féminine s’attend à un rajeunissement des troupes.

Suivez l’actualité de l’Association Sportive du collège Jean-Zay de Lens sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *