Lorient – Lens (2-3) : Lens calme sa bête noire

Trois jours après son succès face au Paris Saint-Germain, les lensois sont repartis de Lorient avec les trois points de la victoire après un match riche en émotions.

Ce match voyait le retour de David Pereira da Costa. Crédit photo : Wikipédia

Par Eddy JONDA

Trois jours après sa victoire contre le Paris-Saint-Germain, le RC Lens avait un nouveau rendez-vous. Pour la troisième journée de Ligue 1, les Sang et Or se déplaçaient au Stade du Moustoir pour y affronter le FC Lorient, champion de Ligue 2 en titre, pour un duel de promus. Les lensois n’arrivaient pas en terrain conquis en Bretagne : les hommes de Franck Haise n’ont plus gagné au Moustoir depuis le 13 octobre 2001 (2-3). Et pour cette rencontre, le coach artésien avait décidé de faire confiance à une attaque Sotoca-Jean, qui n’avait pas encore été alignée d’entrée cette saison, et sur Jonathan Clauss, qui jouait son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs.

Côté lorientais, les regards étaient braqués sur Adrian Grbic. L’ancien attaquant de Clermont, qui avait donné sa parole aux dirigeants lensois au début du mercato, avait finalement fait faux bond pour s’engager avec Lorient.

La première mèche est allumée par Florian Sotoca, auteur d’un contrôle compliqué mais d’une superbe reprise claquée par Nardi (5e). Trois minutes plus tard, un centre de Clauss est repris par Corentin Jean, mais sa tête passe au dessus (8e). Lens rentre bien dans son match, les lorientais subissent.

Mais à la 13e minute, les Sang et Or prennent une douche froide. Adrian Grbicprofite d’une hésitation de la défense lensoise pour tromper Jean-Louis Leca. Un but contre le cours du jeu qui surprend les hommes de Franck Haise, qui doive alors reprendre leur marche en avant. Plusieurs minutes d’hésitation, une VAR qui annule puis confirme le but, et Lens est effectivement mené 1-0. Le débat sur la vidéo peut être relancé.

A la demie-heure de jeu, les Sang et Or obtiennent un penalty. Corentin Jean prend le dessus sur Laporte et s’écroule dans la surface. Gael Kakuta se charge de la sanction, malgré le bon placement de Nardi, qui effleure le ballon. Il ne faut que trois minutes aux lensois pour prendre l’avantage, et de quelle manière. Sur un coup-franc frappé par Kakuta, Facundo Medina reprend le ballon dos au but et marque d’un superbe retourné. (32e). Premier but de la saison pour le défenseur argentin, qui marque déjà les esprits.

Lorient a subi toute la première période et rentre aux vestiaires en étant mené sur sa pelouse. Les Sang et Or eux continuent sur leur lancée et montrent une belle solidité et une force mentale qui leur ont permis de ne pas sortir de leur match après le sketch de la VAR.

Le retour des vestiaires est plus timide pour les deux équipes, malgré une occasion pour Mendès et Lorient, mais sa frappe de loin passe au dessus du but de Leca (52e). Lens reprend sa marche en avant et profite d’un coaching gagnant de Franck Haise pour faire le break. Igniatus Ganago, entré six minutes auparavant, fausse compagnie à la défense lorientaise, crochète et bat Nardi d’un plat du pied-sécurité (62e). Avec son avantage de deux buts, les Sang et Or ne se reposent pas sur cet acquis et continuent de poser des problèmes aux lorientais, incapables de sortir de leur coquille. Ganago (73e), Mauricio (77e) sont proches d’alourdir la note. La toute fin de match est plus animée. Loïc Badé se rend coupable d’une faute dans la surface. Double sanction, penalty et carton rouge pour le jeune défenseur lensois. Wissa, victime de la faute, se fait justice lui-même (92e).

Lorient pousse mais ne parvient pas à revenir au score. Les artésiens ont dominé, se sont créés les meilleurs occasions et n’ont pas paniqué après l’ouverture du score bretonne. Ils repartent de chez leur bête noire avec les trois points et mettent fin à 19 ans de disette, sur le même score, joli clin d’oeil à l’histoire. Franck Haise avait décidé de faire tourner un peu son effectif, bien lui en a pris. Avec six points, Lens atteint la première partie du tableau de Ligue 1 et sont sur une bonne lancée. Lancée qu’il faudra confirmer à Bollaert samedi prochain face aux Girondins de Bordeaux. (17h, à suivre en direct sur RBM 99.6 FM).

Buts : Grbic (13e) pour Lorient ; Kakuta (30e), Medina (32e), Ganago (63e) pour Lens. Carton rouge: Badé (92e) pour Lens.

FC Lorient : Nardi – Mendes, Laporte, Morel, Le Goff – Diarra (Abergel, 45e), Lemoine (Bozok, 73e), Marveaux (Le Fée, 63e)– Boisgard, Wissa (Chalobah, 81e), Grbic. Remplaçants : Dreyer, Fontaine, Hergault, Monconduit, Wadja. Entraîneur : Christophe Pelissier.

RC Lens : Leca – Medina, Badé, Gradit, Clauss (Michelin, 56e), Boura (Sylla, 85e) – Doucouré, Cahuzac (cap.) (Perez, 70e), Kakuta (Mauricio, 70e) – Sotoca, Jean (Ganago, 56e). Remplaçants : Farinez, Fortes, Banza, Pereira Da Costa. Entraîneur : Franck Haise.

Arbitre : Aurélien Petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *