Noyelles-sous-Lens déclare, à son tour, un couvre-feu jusqu’à la fin du confinement

Après Hénin-Beaumont ou encore Arras, c’est au tour de Noyelles-sous-Lens de prendre les devants. Le maire Alain Roger décrète, dès aujourd’hui, une interdiction de circulation entre 22h et 5h du matin dans sa commune jusqu’à la fin du confinement.

Ancien adjoint à la culture, Alain Roger est devenu maire de Noyelles-sous-Lens en 2008. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

« En tant que maire ma mission première est de protéger ma population. C’est ce que je fais ». Alain Roger, maire de Noyelles-sous-Lens, l’affirme dans un communiqué, il se devait de prendre cette décision après avoir constaté des incivilités malgré l’arrêté d’il y a plusieurs jours, interdisant les parcs et autres espaces verts au public. Le pays est touché par une épidémie de Coronavirus (ou Covid-19) ayant déjà fait de nombreuses victimes et le Bassin Minier n’est pas épargné.

« Malgré l’arrêté que j’ai pris, il y avait toujours dans nos parcs et nos rues trop de personnes (des irresponsables s’amusant même à rouler à vive allure en moto ou en quad dans notre ville). Devant la difficulté à faire respecter les mesures de confinement, j’ai donc décidé de mettre en place un couvre-feu dès ce soir entre 22h et 5h du matin » ajoute celui qui a été réélu à la tête de la mairie de Noyelles-sous-Lens dès le premier tour aux dernières Municipales.

Noyelles-sous-Lens rejoint une liste de communes ayant fait le choix du couvre-feu sur laquelle on retrouve Arras, Hénin-Beaumont ou encore Nœux-les-Mines. Les personnes ne respectant pas ces nouvelles directives pourront recevoir une amende en cas de flagrant délit.

Suivez l’actualité du Bassin Minier sur la page Facebook de RBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *