Peggy Trojanowski veut offrir à manger et du soutien au personnel de la Polyclinique d’Hénin-Beaumont

Gérante du foot-truck L’Etoiline, Peggy Trojanowski ne voulait pas rester sans rien faire. Cette villeneuvoise de 45 ans a arrêté ses activités lundi mais est prête à rouvrir son camion pour aider les médecins, infirmiers et membres du personnel de la Polyclinique d’Hénin-Beaumont. Elle a lancé un appel aux dons et aux bonnes âmes.

Peggy Trojanowski, prête à aider l’établissement hospitalier dès que possible. Crédit photo : L’Etoiline / Facebook / Tous droits réservés

« J’ai encore l’autorisation d’exercer mais lundi, pour protéger mes collaborateurs, j’ai préféré fermer mon camion ». La sécurité avant tout pour Peggy Trojanowski, gérante de l’Etoiline et habitant Villeneuve d’Ascq. Cependant, cette maman de trois enfants ne supportait plus d’être simple spectatrice notamment à la vue des reportages sur le personnel de santé devant faire face à l’épidémie de Coronavirus touchant la France et le monde. « Jeudi soir, j’ai été émue par un reportage dans lequel on voit les personnes chargées du nettoyage dans les hôpitaux. Je me suis dit : ce n’est pas possible, ils manquent de tout ».

Révoltée, Peggy décide alors d’appeler la Polyclinique d’Hénin-Beaumont et propose à l’établissement de nourrir le personnel gratuitement en leur offrant ce dont ils ont besoin. « Tant pis si je dois avancer de l’argent affirme la petite-fille des gérants de l’ancien cinéma Apollo de Billy-Montigny, situé route de Rouvroy. Je ne peux pas rester sans rien faire. Je viendrai le plus tôt possible avec quatre bénévoles ». Elle attend le feu vert de la polyclinique avant de faire rouler ses roues vers l’établissement.

Mais la gérante ne peut pas faire cela toute seule et elle a lancé un appel aux dons pour l’aider à acheter tout ce qu’il faut pour nourrir le personnel hospitalier. Une cagnotte Leetchi a même été ouverte et les dons se multiplient depuis plusieurs heures. De plus, avec son conjoint, Peggy compte bientôt offrir 400 masques, venant des stocks neufs d’une entreprise de protections individuelles, à la polyclinique. Des petits gestes qui ont pour objectif de redonner le sourire et du courage à ces véritables héros dans le cœur de la responsable mais également de millions de français.

Suivez l’actualité du Bassin Minier sur la page Facebook de RBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *