Plus de 200 bornes d’arcade produites à Hénin-Beaumont avec Max n’co Arcade

En deux ans, Maxime Guilluy n’a pas chômé. Présent sur les écrans des bornes d’arcade mais également sur les réseaux sociaux, l’héninois produit des bornes pour les particuliers et les professionnels et se charge de la communication des influenceurs du net grâce à deux sociétés.

Spécialiste en informatique, Maxime Guilluy produit de nouvelles « boîtes » en deux jours seulement. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

Cauet, Keen’V, Oli de Big et Oli, les stars prestigieuses se bousculent dans les carnets de Maxime Guilluy. Ce jeune héninois s’est spécialisé dans la création de bornes d’arcade après son premier jet, en 2017 alors qu’il était en formation au sein de la région des Hauts-de-France. Pour un examen, on lui demande de créer un prototype et il met au point une borne d’arcade. En plus des félicitations, « Max » a la surprise de recevoir plus de cent mails de potentiels clients ayant eu vent de sa dernière création.

Cet électrochoc entraîne la création de Max n’co Arcade et l’ancien animateur informatique du Lycée Pasteur d’Hénin-Beaumont enchaîne les constructions. En deux ans, il a livré pas moins de 200 bornes alors qu’il n’est pas vraiment de fan de jeux vidéos. « Il faut avoir du bon matériel et de bonnes connaissances » précise l’entrepreneur, capable de travailler sur 3 ou 4 bébés en même temps. Le talent de Maxime Guilluy a été repéré au-delà des frontières du Bassin Minier et il livre ses machines sur Paris ou même en Guadeloupe.

La demande est très forte dans le Bassin Minier et la nuit n’est pas forcément reposante pour Maxime, gérant l’image de nombreux étoiles montantes des réseaux sociaux, dont Abdel fait sa Star, avec sa deuxième société Max Influence. « Il y a beaucoup d’influenceurs dans le Bassin Minier mais pour durer, il faut créer énormément ». Ces mêmes influenceurs pourraient débarquer au sein d’Auchan Noyelles-Godault, Maxime Guilluy ayant demandé l’organisation de rencontres entre ces visages connus d’internet et leurs fans.

De son côté, l’héninois a terminé le niveau 1 et s’attend à fouler d’autres terrains, prévoyant de déménager ses sociétés dans le Vieux-Lille pour gagner en visibilité.

Pour plus de renseignement, n’hésitez pas à visiter le site internet et la page Facebook de Max n’co Arcade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *