Une quarantaine de drocourtois ont recherché la bourse du petit Louis

Lorsqu’un galibot perd sa précieuse bourse, l’aventure naît à Drocourt sur la place des Mines. Plusieurs jeunes et moins jeunes ont participé à un véritable jeu de piste mis au point par Sabine Gal, coordinatrice stagiaire en animation socio-culturelle.

Les curieux devaient trouver un code pour ouvrir un coffre-fort détenu par la responsable de l’atelier. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

« Regarde bien les images ». En plein milieu de la cité de la Parisienne de Drocourt, Sabine Gal aide une jeune fille dans le déchiffrage d’un code sur son livret, un code lui permettant de trouver le nom de l’institutrice. Ses parents regardent par-dessus son épaule d’un air interrogatif, faisant sourire la coordinatrice actuellement en stage. « Le but est d’amener les familles en bibliothèque et de leur faire découvrir leur ville ».

Ce jeu de piste, c’est Le Mystère de la bourse, pensé et monté par Sabine Gal. Le galibot Louis devait remettre une bourse à une jeune institutrice de Drocourt. Problème, cette bourse a été volée et les drocourtois sont mobilisés pour la retrouver. Dans le respect des gestes barrières, une quarantaine de courageux ont traversé en long, en large et en travers la cité de la parisienne pour trouver des indices.

Sabine Gal espère trouver un autre public et installer son initiative sur la durée. « Il y a l’envie d’insuffler une dynamique et de faire perdurer ces ateliers. On veut mobiliser tous les acteurs du réseau drocourtois ». Le goût de l’expérimental titille la stagiaire, ayant eu de belles retombées avec son idée de Geocashing, une autre chasse aux trésors. En tout cas, les trésors de Drocourt sont non loin de la mairie, du village ou encore de la Place des Mines. Il ne reste plus qu’à les mont(r)er.

Suivez le travail de Sabine Gal sur son site internet officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *