Joka Jobs veut mettre les demandeurs sur le nuage de l’emploi

Mardi 30 juin, une convention de partenariat a été signée entre la ville de Liévin et plusieurs intervenants publics et privés sur le développement de l’application Joka Jobs. Utilisant la géolocalisation, elle vous permet de trouver les offres d’emploi près de chez vous tout en vous déplaçant.

Plusieurs structures ont donné leur accord pour participer au développement de l’application dont la version finale sortira en 2021. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

« Pour débloquer ces nuages, il faut que l’on se déplace » rigole Pauline Desfossez, cheffe de projet à la maison de l’emploi Lens-Liévin-Hénin-Carvin. La jeune femme est impatiente de voir ce projet d’une application mobile, appelée Joka Jobs, tournée vers l’emploi et conçue comme un jeu vidéo se développer dans le Bassin Minier. Tous les ingrédients et acteurs sont réunis avec la ville de Liévin, le groupe Bouygues, SIA Habitat, le PLIE, la maison de l’emploi, les missions locales et Télécom Paris ayant signé une convention de partenariat.

L’aventure commence pourtant loin du Bassin Minier, en région parisienne. « Le projet existe depuis 2006 » précise Stéphanie Herrera-Salas, chargée de mission pour l’application en question. « Joka utilise la géolocalisation et vous montre les offres d’emploi autour de vous. Pour y accéder, il faut faire disparaître les nuages et on va gagner des points. Il y a eu une expérience en Seine-Saint-Denis avec un groupe de dix jeunes et huit ont été recrutés ». Cependant, ce n’est pas la version définitive, celle-ci arrivera pour la rentrée 2021.

Elle est toutefois disponible sur l’Apple Store et Google Play. Si Corentine Vaillot du Pôle Emploi de Liévin met en avant le développement d’une « économie digitale » et d’un réel plus pour les demandeurs d’emploi, Karine Famy, directrice production Habitat Nord pour Bouygues, est « enthousiaste », évoquant « une application n’étant pas un circuit fermé ». Joka Jobs sera même reçu par cent demandeurs d’emploi de la mission locale ou encore du PLIE pour la tester en septembre.

« On va vers un outil innovant permettant aux chercheurs d’être intégrés d’une nouvelle façon » selon Seliha Sadouki, coordinatrice numérique à la maison de l’emploi. « Il y a même un système de parrain géolocalisé. Il n’y a pas d’antécédent à Joka Jobs » enchérit-elle tandis que la similarité avec le célèbre Pokémon GO est murmuré dans l’assemblée. Les pokémons seront-ils plus faciles à dénicher que les offres d’emploi ? Il ne vous reste plus qu’à toutes les attraper !

Suivez l’actualité du Bassin Minier sur la page Facebook de RBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *