Benjamin Comble : « Le beach tennis peut se développer en France »

Vingt-troisième joueur français au classement de la FFT, Benjamin Comble est le premier représentant des Hauts-de-France dans ce tableau. Licencié au TC Gondecourt mais disposant également d’une carte au club de Ronchin, il a remporté sept tournois en double cet été.

10 millions de joueurs pratiquent le beach-tennis dans le monde. Crédit photo : Echange.Tennis. Tous droits réservés.

Benjamin Comble bouge beaucoup dans les Hauts-de-France. Et pas seulement. Licencié à Gondecourt depuis six ans, le tennisman possède également un vestiaire à Ronchin et s’entraîne quelques fois dans le Dunkerquois. Même s’il pratique le tennis depuis près de trente ans, l’athlète voulait goûter autre chose, sortir du cadre protocolaire de son sport pour entrer sur le sable. Les règles y sont moins strictes et Comble a déjà laissé sa marque. Cet été, il a eu l’occasion de disputer huit tournois avec son coéquipier et en a remporté sept, s’inclinant en finale du huitième. 

Ces bons résultats lui ont permis de grimper au classement de la Fédération Française de Tennis et de prendre la vingt-troisième place chez les hommes, devenant le premier nordiste du tableau. Il y a dix millions de joueurs dans le monde mais seulement dix sont professionnels grâce aux sponsors et à l’appui des fédérations. L’athlète voit également que ce sport se développe très bien en Russie et en Pologne grâce à la construction de complexes permettant la pratique de ce sport même l’hiver et il espère voir ce genre de centre s’installer en France. 

L’hiver approche et la saison touche à sa fin mais Benjamin Comble n’en a pas fini avec la compétition. Vers la fin de l’année, il participera au grand tournoi international de Riga, en Lettonie, avec un chèque de 2 500 euros au bout. Il se prépare également à la nouvelle saison et ses prochains voyages en Belgique et aux Pays-Bas.

Pour tout savoir sur le beach-tennis, n’hésitez pas à consulter le guide de la Fédération Française de Tennis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *