Au moins 4 matchs du Mondial de Rugby 2023 dans les Hauts-de-France

Hier à Tokyo, la région des Hauts-de-France a signé, avec le comité d’organisation de la prochaine Coupe du monde de rugby, en 2023 en France, un « protocole d’accord » concernant cette prochaine compétition. 4 rencontres de cette dernière, au minimum, se joueront dans le nord de la France.

En 2007, trois matchs de la coupe du monde de rugby avaient eu lieu au Stade Bollaert. Photo d’illustration. Crédit photo : Romain109 / Pixabay

Avec les Jeux Olympiques de 2024 à venir et la prochaine Coupe du monde de rugby l’année d’avant, les Hauts-de-France risquent de vibrer totalement au rythme des champions. Hier, la région a signé un « protocole d’accord » avec le comité d’organisation de la coupe du monde 2023 et va devenir région hôte du mondial français.

C’est au minimum quatre rencontres de cette compétition qui se dérouleront sur le territoire, au Stade Pierre-Mauroy de Villeuve d’Ascq. Les retombées économiques pour le secteur sont estimées à plus de 78 millions d’euros selon le communiqué de presse édité par les Hauts-de-France. En 2007, la France avait organisé la coupe du monde pour le ballon ovale avec l’Écosse et le Pays de Galles et trois matchs s’étaient joués au Stade Bollaert de Lens, à savoir Angleterre-USA (28-10), Afrique du Sud-Tonga (30-25) et Géorgie-Namibie (30-0).

5 villes des Hauts-de-France se sont également portées candidates pour devenir un camp de base de l’un des qualifiés pour cette grande fête du rugby qui se déroulera du 8 septembre au 21 octobre 2023.

Suivez l’actualité du Bassin Minier sur la page Facebook de RBM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *