Frédéric Debusschere repart pour un tour et pour de nouvelles aventures à Hénin-Beaumont

Après avoir roulé 2800 kilomètres à vélo pour récolter des fonds pour la recherche, l’héninois Frédéric Debusschere enfourche de nouveau sa selle. Le père de famille repartira sur les routes, au mois de septembre, pour un nouveau tour de France des maladies rares. 

Pour l’acte 2 de son grand tour, Frédéric Debusschere traversera de grandes villes du pays et pourra compter sur le soutien de ses proches. Crédit photo : Frédéric Peter / RBM

L’agenda de Frédéric Debusschere est presque plein pour l’année 2019. Ce sportif au grand cœur va organiser plusieurs manifestations avec de nombreux partenaires pour faire connaître la pathologie de son fils Ethan, touché par la maladie de Dent ciblant les reins et les jambes du jeune garçon, et soutenir l’association Valentin APAC, luttant contre les maladies chromosomiques. Au programme de ces prochaines semaines, des séances intensives d’home trainer à Intersport Hénin-Beaumont le 6 avril et au centre hospitalier de Béthune le 23 avril sans oublier un loto le 28 avril, un concours de pétanque ou encore un match de football entre les anciens du RC Lens et ceux du LOSC le 11 mai au Stade Delabre et une color run le 1er septembre. 

Du 16 septembre au 13 octobre prochain, il retournera sur le bitume et passera notamment par Dijon, Aix-les-Bains, Brive-la-Gaillarde, Niort, Laval, Lisieux ou encore Dieppe avec l’objectif de sensibiliser le plus de personnes possible. Son défi mesure 3500 kilomètres et durera 28 jours avec 26 étapes à travers l’Hexagone. 

En 2017, dans le cadre de son premier tour de France des maladies, il parcourt 2800 kilomètres à vélo et récolte près de 10 000 euros. L’homme se souvient d’étapes particulièrement difficiles mais Frédéric était soutenu par ses proches présents dans une voiture le suivant et sur laquelle le portrait de son fils était affiché. Grand fan du Racing Club de Lens, Ethan avait d’ailleurs fini le tour avec son père et avec son maillot sang et or. Un maillot que le jeune garçon rêve de porter au centre du Stade Bollaert-Delelis. Frédéric Debusschere a lancé un appel aux dirigeants, demandant s’il était possible qu’Ethan fasse le coup d’envoi d’un match du RCL.

En tout cas, le courageux père de famille ne sera pas seul sur la ligne de départ et est notamment accompagné par plusieurs partenaires comme InterSport, Alinéa, Pulpimo, l’Olympique Hénin et le site permispascher.fr ainsi que des personnalités sportives à savoir l’ancien joueur professionnel Nicolas Fauvergue et la basketteuse Virginie Brémont. Une belle équipe-type réunie autour de Frédéric et Ethan.

Vous pouvez suivre le parcours de Frédéric Debusschere sur la page Facebook du Tour de France des maladies rares

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *