Nice – Lens : Une défaite qui laisse des regrets

C’était la rentrée pour les Sang et Or de Franck Haise. Pour ce retour en Ligue 1, les coéquipiers de Jean-Louis Leca se frottaient aux niçois et sont revenus dans le Bassin Minier avec une défaite 2-1.

Gaël Kakuta a marqué le premier but lensois de la saison 2020-2021 mais n’a pas pu empêcher la défaite. Crédit photo : Libre de droit / Wikimedia Commons

Par Eddy JONDA

Cinq ans. Cinq longues années au purgatoire, avant de retrouver la lumière de l’Elite du football français. En cette fin d’après-midi d’août, le RC Lens jouait le premier match de sa saison de Ligue 1 à Nice. Dans une ambiance très particulière, pandémie mondiale oblige, les Sang et Or alignaient un 3-5-2 avec le héros de la fin de saison dernière, Florian Sotoca, et une nouvelle recrue venant de…Nice, Ignatius Ganago, à la pointe de l’attaque.

Ce dernier avait à cœur de faire bonne figure face à son ancienne équipe, qui lui a laissé un souvenir amer. Les Sang et Or ont démarré de la meilleure manière leur rencontre en bénéficiant d’un penalty dès la 9e minute. Une main de Dante dans la surface niçoise, confirmée par la VAR, permit à Gaël Kakuta d’ouvrir le compteur lensois, et son compteur but. Un moment important pour le numéro 10 formé au RCL et dont l’histoire en rouge en jaune s’était terminée dans le chaos.

Lens était même à deux doigts de prendre un avantage de deux buts, mais la reprise de Ganago passe au dessus. Un raté incroyable qui va laisser des regrets aux Sang et Or, qui subissent l’égalisation niçoise à la 23e minute. La frappe enroulée de Gouiri est imparable et se loge dans la lucarne de Jean-Louis Leca. La première période pourrait se résumer à une histoire de mains. A la 29e minute, suite à un corner, les lensois réclament une nouvelle main, flagrante au ralenti. Mais l’arbitre n’accorde pas un second penalty, sûr de son fait. Les Sang et Or et la VAR, une grande histoire d’amour qui commence ? Peu d’occasions à se mettre sous la dent, mais les lensois n’ont pas eu à rougir de leur prestation dans les 45 premières minutes. Solidité défensive, présence dans les duels, les niçois ont semblé à court d’idées. Seul un exploit individuel de Gouiri a pu les sauver.

Au retour des vestiaires, les deux équipes se montrent plus empruntés, déchet devenant le maître mot des deux côtés. Franck Haise tente un coup en changeant son duo d’attaque pour lancer Corentin Jean et Simon Banza, les jokers de luxe des Sang et Or. Ce dernier aurait pu donner l’avantage aux lensois, après un contrôle à la Bergkamp (comparaison audacieuse et peu assumée), le buteur tombe sur un Benitez des grands soirs (70e). Mais c’était le soir d’Amine Gouiri, la nouvelle recrue niçoise. Sur une perte de balle de Medina, l’ancien lyonnais conduit le ballon et enroule à l’entrée de la surface. Jean-Louis Leca est battu (75e).

Lens a bien tenté de réagir, par une reprise de la tête de Banza suite à un très beau centre de Sylla (84e) ou une tête de Badé claquée en corner (90e) mais s’incline pour son retour parmi l’Elite. Dans l’esprit, le RC Lens peut retenir des motifs de satisfaction. Mais ils peuvent regretter les occasions manquées et les erreurs de concentration en défense. La saison est encore longue et il ne faut évidemment pas tirer de conclusions hâtives, d’autant que les Sang et Or recevront le Paris Saint Germain samedi prochain (21h, à suivre en direct sur RBM 99.6 FM). Une autre paire de manches pour les promus.

Buts : Gouiri (23, 75e) pour Nice – Kakuta (9e ) pour Lens.

OGC Nice : Benitez – Alves De Barros, Dante, Kamara, Lotomba (Trouillet, 91e) – Schneiderlin, Lees-Melou, Thuram-Ulien (Ndoye, 67e ) – Dolberg (Guessand, 91e ) , ClaudeMaurice (Sylvestre 91e ) , Gouiri. Remplaçants : Cardinale, Burner, Pelmard, Daniliuc. Entraîneur : Patrick Vieira

RC Lens : Leca – Medina, Gradit, Badé, Boura (Sylla, 77e), Michelin – Doucouré, Cahuzac (cap.), Kakuta (Mauricio, 67e ) – Sotoca (Jean, 60e), Ganago (Banza, 60e ). Remplaçants : Farinez, Fortes, Diallo, Perez, Robail. Entraîneur : Franck Haise

Arbitre : Jérôme Miguelgorry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *